L’industrie du « câblage structuré » au Québec est apparue avec la révolution informatique.

Plusieurs entreprises Québécoises décident de développer ce nouveau créneau relié aux technologies de l’information et des communications (TIC).

Soucieuses de la qualité des services devant être offerts aux différents utilisateurs de ces systèmes et principalement concernées par le respect des normes et réglementations exigées, ces entreprises se regroupèrent en Association des entrepreneurs en réseaux de câblage structuré (AERCS) le 12 février 2002.

Le Centre de formation professionnelle de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, en collaboration avec l’AERCS, offre depuis 2002 un cours de 735 heures, reconnu et approuvé par l’industrie québécoise du câblage structuré en conformité avec les normes BICSI.

Le métier de technicien en câblage structuré a été officiellement reconnu suite à l’étude de pertinence effectuée au sein de l’industrie par M. Hervé Pilon, chercheur associé à TECHNOCompétences à l’été 2003.

La ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Mme Michelle Courchesne, annonce le 13 février 2006 l’octroi de 519 750$ à l’Association des entrepreneurs en réseau de câblage structuré (AERCS). L’aide financière provient du Fonds national de formation de la main-d’œuvre et permettra de mettre à jour les compétences et le savoir-faire de 165 travailleurs pour la poursuite de l'exercice de leur métier et d’ainsi répondre aux besoins sans cesse croissants des technologies de l’information et des communications (TIC).